dimanche 4 décembre 2016

Affaire Ségolène Royal

certains responsables réclament des sanctions contre Ségolène Royal, après l'hommage appuyé de la ministre de l'Ecologie à Fidel Castro.


"Inacceptable"

Pour Jean-Pierre Raffarin, ces affirmations constituent "une faute morale et politique"
"La question, aujourd'hui, c'est est-ce que le président de la République peut avoir de l'autorité sur Mme Royal? Il s'agit d'une faute politique. Elle représente la France, elle dit des choses qui sont contraires à la position de la France, ce qui est dit est quelque chose d'inacceptable et donc, de mon point de vue, la République et l'exécutif doivent la sanctionner." 

Jack Lang "attristé",se demande si la numéro 3 du gouvernement n'avait "bu un peu trop de rhum à son arrivée à La Havane?". Lui-même "ami de Cuba", l'ancien ministre de la Culture a estimé, à rebours des déclarations de la ministre, que le régime castriste "est un régime de répression et d'oppression". "On ne peut pas à ce point nier la réalité", a observé l'ancien ministre de la Culture, "attristé", qui a rappelé le nombre de fois qu'il avait dû intervenir "pour libérer des prisonniers politiques et des artistes, et des poètes" 




Aucun commentaire: